Les Cognacs Hine deviennent Français!

Pour son quart de millénaire (250 ans d’existence), la Maison Hine, basée à Jarnac, vient de s’offrir de nouveaux propriétaires. Ce sont les descendants de la célèbre famille de marchands de vin Nicolas (dont la chaîne de cavistes avait été rachetée par le groupe Castel en 1988) qui ont remporté la bataille.

D’après le journal Sud-Ouest, les candidats étaient nombreux. Parmi eux, il est intéressant de noter des étrangers chinois, les grandes maisons Hennessy et Rémy Martin, mais également Campari et EPI (jeune propriétaire des Champagnes Piper-Heidsieck).

Après des mois de négociation, la vente est finalement conclue. Le montant de la transaction est pour l’instant tenu secret, mais, d’après le journal Charente Libre, la somme serait comprise entre 40 et 60 millions d’euros. Cette vente concerne les marques Hine et Monnet, des réserves ancestrales et un domaine de 120 hectares en Grande Champagne, dont 70ha de vignes.

François Le Grelle, directeur de Hine depuis dix ans, est ravi : « C’est une société qui, on le sait, va défendre la boutique, elle va préserver le personnel [23 salariés] et consolider Hine ».

Rémy Cointreau cède (déjà) le cognac Larsen!

La rumeur selon laquelle Rémy Martin n’aurait eu un intérêt que pour les stocks d’eau-de-vie de la maison Larsen semble se confirmer. Rémy Cointreau cède le cognac des « Vikings » au scandinave Altia six mois après son acquisition.

Dans un communiqué presse paru lundi, le groupe de spiritueux indique que «par cette cession, le cognac Larsen pourra bénéficier du professionnalisme d’Altia, un des leaders des vins et spiritueux dans les pays Nordiques et Baltes où Larsen est historiquement implanté et jouit d’une forte notoriété.»

Un accord comprenant la vente de la marque, des actifs industriels et commerciaux ainsi que des stocks, a été trouvé entre les deux parties. A ce jour, aucun prix n’a été annoncé.

Cognac Larsen XO

La transaction permet à Altia Corporation, propriétaire des marques de cognac Renault, Grönstedts, Monopol, Amundsen et de la liqueur Xanté (« Poire au Cognac »), de conforter sa position de leader en Europe du Nord, mais également celle de négociant dans l’appellation d’origine contrôlée Cognac.

Quant à la maison Rémy Martin, elle fait l’acquisition de lots d’eaux-de vie intéressants provenant des chais Larsen. Étonnamment, bien que le cognac Rémy Martin soit produit exclusivement à partir des terroirs de Grande et Petite Champagne, certaines sources nous ont appris que les lots conservés ne seraient pas tous issus de ces deux premiers crus… Affaire à suivre !

Plus d’information et boutique en ligne sur Cognac Larsen