Cognac-Expert.com en invité spécial & Les viticulteurs partenaires de la Maison Rémy Martin s’offrent leur part des anges

Il y a quelques jours, la 8ème édition de la Part des Anges, vente aux enchères de cognacs d’exception, s’est tenue au Château de Brillac à Foussignac (Charente).

Lors de cette vente enchère, Sophie et Max, les créateurs de Cognac-Expert.com, étaient invités par le Bureau National Interprofessionnel du Cognac.

Ils ont été émerveillés par l’ambiance et le succès de l’évènement, mais également très surpris de recevoir le « Cognac Award 2013″l!! En effet, le Président du BNIC, Monsieur Morel et la Directrice, Madame Le Page, ont tenu à les remercier pour leur implication remarquable en faveur du Cognac.

Cette soirée marque un succès pour notre blog dont les versions anglaise, chinoise, allemande et française sont de plus en plus lues. Cela fait maintenant 4 ans que nous partageons avec vous notre passion pour le Cognac. Merci!

Comme prédit précédemment, cette année les records se sont envolés vers d’autres cieux; la vente a récolté 175.450€, grâce notamment au Louis XIII Jeroboam Rémy Martin estimé 20.000€ et acquis pour 32.000€ !

Cette enchère surpasse les 16.000€ atteints par la bouteille Rémy Martin « Coupe Shangaï » en 2010. Elle explose également le record pour un lot, qui avait été établi par Martell à 21.000€ en 2012.

Représentée par Alain Baudin, c’est « Alliance Fine Champagne », la coopérative d’apporteurs de Rémy Martin réunissant plus de 1000 viticulteurs, qui a remporté la mise. Il s’agit là d’une belle marque de confiance de la part des livreurs envers la marque au Centaure.

Nouveau record en vue pour la Part des Anges 2013

La 8ème édition de la Part des Anges, vente aux enchères de cognacs d’exception, se tiendra au Château de Brillac à Foussignac (Charente) le 19 Septembre 2013. D’entrée de jeu, la nouvelle édition bat les records établis.

27 lots ont été généreusement offerts par différentes maisons de Cognac. Le nombre de lots est identique à l’année précédente, mais les prix s’envolent. En 2012, pour 78,680 euros d’estimation, la vente caritative avait finalement rapporté 138,600 euros. Cette année, la valeur est estimée à 127,650 euros – il s’agit d’une différence importante pour commencer !

Les carafes proposées, toutes plus extravagantes les unes que les autres, viennent sublimer des eaux-de-vie rares et délicates.

Parmi les trésors mis en vente, la maison Tessendier se distingue par son originalité avec un flacon inédit intitulé « Angèle » en l’honneur de sa fondatrice (estimé à 2,500€). On peut également remarquer l’élégance de la carafe « le Printemps » habillant un cognac floral de Grande Champagne issu du Paradis de la maison Hardy (estimé à 7,500€).

Au sommet des estimations, à 20,000€,  le Jéroboam Louis XIII, signé Rémy Martin, s’impose en chef d’œuvre majestueux (avec une contenance quatre fois supérieure à une bouteille traditionnelle). Au même prix, la maison Hennessy présente un cognac vieux de plus d’un siècle dans une carafe en cristal de Baccarat estampillée ‟1900 ″.

L’œuvre d’art accompagnant cette Part des Anges a été choisie parmi une série de tableaux créée par l’artiste cognaçais Julien Drevelle entre 2009 et 2012 (mise en vente à 1,200 €).

630 invités, venus du monde entier, seront réunis dans les jardins du Château de Brillac pour assister à l’évènement. Le diner de gala sera conçu à dix mains, par les chefs des maisons de cognac.

Les bénéfices de la vente aux enchères, organisée par le BNIC et dirigée par le commissaire-priseur Vincent Gérard-Tasset, seront entièrement reversés à deux associations caritatives : la Croix-Rouge Française sur le plan national, et L’Arche à Cognac, au niveau local.

Pour en savoir plus :  www.lapartdesanges.cognac.fr/‎